Homebox : Le self-stockage a le vent en poupe !

Centre Homebox à Rennes Nord

Le marché « self-stockage » ou du « ranger soi-même » est né aux États-Unis il y a une trentaine d’années. Son développement a permis de répondre à un fort accroissement de la mobilité des populations, lié également au contexte économique et social américain. C’est dans les années 90 que le « self-stockage » a pénétré le territoire français, à l’initiative d’acteurs comme Homebox. Destiné à la fois à une clientèle de particuliers et de professionnels, cette activité répond à la nécessité de stockage d’objets, de meubles ou marchandises. Les avantages de ce service : une souplesse d’utilisation, que ce soit pour une durée de quelques semaines voire plusieurs mois ! Avec une centaine de centres dans toute la France, Stéphane Haug, directeur de la franchise d’Homebox depuis 2015, nous dresse le portrait de cette enseigne qui a le vent en poupe !

Homebox répond à de nombreux besoins, souvent liés à un déménagement, des travaux dans son habitation ou pour accompagner un changement dans sa vie personnelle. La clientèle professionnelle recherche quant à elle des solutions d’archivage ou de stockage, notamment pour ses commerciaux qui trouvent dans ce service la possibilité d’entreposer du matériel promotionnel, dans la France entière et en toute sécurité.

Le réseau possède de nombreux atouts pour attirer de nouveaux clients, notamment par une offre de solutions souples et adaptables.

D’une part, les surfaces de box peuvent être modulables, augmentées ou diminuées (de 1 m2 à plus de 50 m2) en fonction de la nécessité. D’autre part, la location se fait sans engagement de durée. Il est possible de louer un box pour un mois ou l’année, sans bail. Cette flexibilité contribue à proposer une offre au plus près des attentes des clients, dont les besoins peuvent évoluer. De plus, les boxes sont en libre accès dans la plupart des centres, accessibles 7j/7, 24h/24, grâce à un code d’accès individuel et sous contrôle vidéo.

Autres points forts, le conseil et la gestion du centre. Une équipe est présente sur chaque site pour assurer l’accueil des clients, l’entretien et la gestion courante. Concernant la sécurité, point crucial pour ce type de service, une surveillance vidéo 24h/24 ainsi que des détecteurs anti- intrusion et de fumée sont installés sur chaque box. Les clients peuvent avoir l’esprit tranquille : leurs biens sont stockés sous haute protection !

Et des services complémentaires...

Présents dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants, les centres Homebox proposent plusieurs services additionnels, comme l’indique Stéphane Haug, Directeur franchise « Notre clientèle est constituée de particuliers à 70%, qui louent des espaces entre 4 et 6 m2 ; tandis que les 30% de professionnels ont des besoins de stockage qui se situent généralement entre 10 et 15 m2. Nous avons souhaité leur proposer des services complémentaires pour simplifier l’utilisation des boxes : prêt de matériels de manutention (diables, transpalettes), vente de fournitures de déménagement (cartons, papier bulle...), véhicule utilitaire et réception de marchandises. On souhaite leur faciliter la vie au maximum ! »

Quels sont les entrepreneurs qui rejoignent le réseau ?

Plusieurs profils sont intéressés par l’enseigne. Il s’agit soit de personnes possédant déjà un bâtiment qu’il faudra aménager et sécuriser, soit de propriétaires de terrain qui souhaitent faire construire un centre ou encore, de profils plus «investisseur».

Si le candidat possède déjà un bâtiment, celui-ci devra idéalement être visible d’un axe routier, facile d’accès, en zone d’activité ou industrielle ou en bordure de rocade ou centre-ville. La taille d’un centre se situe entre 500 et 7000 m2 boxés. Côté investissement financier, il faudra prévoir, hors construction ou mise en conformité du bâtiment existant, un budget moyen de 180€ HT/m2 boxé.

Après avoir exercé des fonctions au sein des entreprises Michelin et Shell à l’international, Stéphane Haug a été, pendant une dizaine d’années, directeur de la franchise puis directeur du développement chez Midas, lui permettant de bien connaître les spécificités de la franchise. Comme il nous l’indique, « Homebox se développe en franchise depuis 2006 et possède une expérience solide du métier de franchiseur. Sur les 103 magasins, 64 sont détenus en propre et 39 sont en franchise, avec des ouvertures effectuées sur le 2e semestre 2018 dans les villes d’Orléans, Brest, Rennes, St-Maximin, Dreux et Romilly-sur-seine. »

L’ensemble des centres Homebox représente une surface de 300.000 m2 boxés sur l’hexagone ! Et c’est tout récemment que le réseau a fait le choix d’ouvrir en Espagne, avec 4 unités implantées via une master franchise, suite à une phase de test avec un site en propre sur Barcelone.

Intérieur d’un centre Homebox

Ce réseau mixte (location-gérance et franchise) ouvre une dizaine de centres par an. Néanmoins il y a une réelle volonté de s’appuyer sur le modèle de la franchise pour intensifier l’implantation sur le territoire. La prochaine participation à Franchise Expo Paris permettra de contribuer à cette dynamique, d’autant que les précédentes éditions du salon ont permis de concrétiser 4 ouvertures récentes !

L’accompagnement des franchisés par Homebox.

Il se concrétise sur toutes les phases du projet :

  • Avant l’ouverture : par une assistance pour l’implantation du centre (potentialité, devis, plans, démarches, fournisseurs référencés, etc). Un bureau d’étude prend en charge l’étude de faisabilité et délivre un plan de boxage de la surface des centres. De plus, Homebox dispose de fournisseurs référencés pour l’ensemble des corps de métier, permettant d’assurer une construction rapide et de qualité du projet.
  • A l’ouverture : avec la formation initiale de 3 semaines, dont 2 semaines sur site.
  • Tout au long du contrat : grâce à un accompagnement commercial et de nombreux outils. Un call center permet de répondre aux demandes des clients et une hotline informatique à celles des franchisés. Bien entendu, l’enseigne anime et accompagne ses franchisés au quotidien pour l’opérationnel et leur propose différentes formations pour être encore plus performants dans leur activité. Côté marketing, les supports mis à leur disposition contribuent au déploiement d’une communication locale, pertinente et homogène.

L’enseigne bénéficie d’une forte visibilité sur internet, le canal d’acquisition de 90% de la clientèle. En complément, le réseau communique régulièrement par la télévision et déploie de nombreuses opérations de promotion nationale. Pour assurer une qualité homogène sur l’ensemble des unités, Homebox a mis en place un système régulier d’appels téléphoniques et clients mystères, qui mesurent la satisfaction.

Et pour les années à venir ?

Homebox souhaite poursuivre son développement sur l’ensemble du territoire, en profitant de la bonne dynamique du secteur ! Avec près de 30 000 clients actifs et 60M€ de volumes d’affaires en 2018, Homebox ambitionne d’ouvrir une dizaine d’unités/an. En effet, le potentiel d’implantations reste très important puisqu’en général, les clients ne souhaitent pas faire plus de 20 km pour aller dans un centre de stockage. Comme l’indique Stéphane Haug, « La proximité géographique est un point-clé pour les clients, ensuite suivi par les prix pratiqués. Nous avons encore de nombreuses zones à couvrir et nous pensons également implanter des centres hors de nos frontières, en Europe, comme nous l’avons déjà réalisé en Allemagne, Espagne et Suisse ».

Dans les années à venir, Homebox souhaite proposer de nouveaux services complémentaires, à l’instar de la solution collaborative. En effet, le réseau référence désormais des espaces de stockage disponibles chez des particuliers. Vous avez une cave, un garage, un grenier : louez-le ! Homebox se positionne ainsi comme tiers de confiance entre le propriétaire et l’occupant, en garantissant la sécurité des paiements et en fournissant une assurance couvrant les biens stockés.

Convention Homebox en 2018, stade Jean Bouin (Paris 16e)
Convention Homebox en 2018, stade Jean Bouin (Paris 16e)

 

Outre la facturation centralisée pour le professionnel, il est désormais possible de faire réaliser un inventaire de son box p.ar son centre. Car à force d’entreposer... on ne sait plus toujours ce que l’on y trouve ! 

Propos recueillis par Stéphanie Morlan, Responsable communication FFF

 



Nos partenaires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts En savoir plus