Le marché du crédit professionnel se porte bien !

Que vous souhaitiez créer votre entreprise ou reprendre un fonds de commerce, ou encore réaliser des investissements nécessaires au développement de votre activité, il faut bien vous rendre à l’évidence, l’aspect financier sera au cœur de votre projet ! CrediPro, créé en 2010, est un réseau de courtiers qui accompagne les professionnels pour trouver le meilleur financement possible. Développée par le biais de la franchise, l’enseigne CrediPro se positionne comme un interlocuteur unique tout au long de la mise en place du crédit professionnel. Avec des ouvertures prochaines sur les villes de Chartres et Bordeaux, le réseau compte actuellement une trentaine d’agences et souhaite poursuivre son développement de manière progressive, comme nous l’explique Véronique Gentilhomme, Directrice du réseau depuis 2013.

Rezo : Comment est né le concept CrediPro ?
Véronique Gentilhomme, Directrice Réseau CrediPro : Marie-Hélène Roger et Charles Marinakis - respectivement Associée et Président Associé - ont ouvert un premier cabinet de courtage en crédit professionnel à Paris en 1991. Fort de plusieurs années réussies avec cette agence, ils décident de créer l’enseigne en 2010, avec un développement axé sur la franchise, en s’appuyant sur ce site pilote. Une première participation au salon Franchise Expo Paris sera concrétisée dès le mois de mars de cette même année.

Rezo : Depuis quand travaillez-vous chez CrediPro ?
VG : Je fête cette année mes 10 ans d’activité au sein du réseau ! J’ai fait ma carrière dans le secteur bancaire, et plus précisément pendant 27 ans au sein de LCL. Avec des fonctions de chargée d’affaires PME, puis dans le développement commercial au sein de la direction d’Exploitation de Paris, j’ai pu acquérir une solide expertise du milieu bancaire. Le lancement dans l’aventure avec CrediPro remonte à 2008, année où j’ai rejoint en tant que courtier le cabinet pilote parisien. J’ai ensuite pris en charge la formation des franchisés, puis en 2013, le développement du réseau.

Rezo : Quels sont les atouts de l’enseigne ?
VG : Tout d’abord, le réseau est fondé sur près de 20 ans d’expérience du cabinet pilote parisien. Le concept a été largement testé, il a fait ses preuves. Ensuite, CrediPro est positionné sur un secteur d’activité plutôt dynamique, celui du financement des professionnels. Nous travaillons exclusivement avec une clientèle d'entrepreneurs, de TPE/PME, de professions libérales, ce qui implique que nos agences ne nécessitent ni implantation en rez-de-chaussée, ni en cœur de ville. Ce qui, en terme de temps de recherche et d’investissement, est plutôt intéressant pour un franchisé.

CrediPro se positionne également sur l’accompagnement des réseaux de franchise et du commerce associé en général. Nous accompagnons de nombreuses enseignes dans la recherche et le financement pour leurs futurs franchisés et ce, dans tous les secteurs d’activités. En 2017, nous avons accompagné notamment des établissements Quick dans le cadre de leur transformation en Burger King.

Nos franchisés sont essentiellement des entrepreneurs locaux qui sont installés dans des régions qu’ils connaissent, avec une expertise du tissu économique local. Ils sont en contact avec les partenaires bancaires en région et mettent tout en oeuvre pour proposer une offre de financement qui corresponde le mieux possible aux attentes de chaque client.

Intérieur agence CrediPro

Pour ce faire, nous mettons à leur disposition des outils et un logiciel performant et exclusif. Chaque courtier du réseau est enregistré à l’ORIAS (Organisme pour le Registre unique des Intermédiaires en Assurances) sous la surveillance de l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACPR), garantissant ainsi leur compétence et leurs devoirs vis-à-vis des tiers.

Enfin, nous avons accueilli un nouvel actionnaire en décembre 2017, Daniel Derderian, fondateur du Groupe Axelliance (courtage pour l’assurance des entreprises), ce qui nous donne encore plus de moyens et d’ambition pour poursuivre le développement de notre activité.

Rezo : Justement, comment se porte le marché du crédit aux professionnels ?
VG : Je peux vous assurer qu’il se porte plutôt bien, avec une activité en hausse sur les dernières années. D’une part, depuis 3 ans, la croissance a redonné confiance aux entreprises qui renouent avec l’investissement. D’autre part, les taux d’intérêt sont toujours à des niveaux historiquement bas ! Comme chaque année, nous publions un baromètre début septembre sur le marché du crédit aux entreprises. Il en ressort que l’année 2017 a été marquée par une hausse des investissements des TPE/PME, de + 1,9%, à savoir que ce sont près de 963 milliards d’euros de crédits qui ont été accordés aux entreprises. Sur ce marché, le réseau CrediPro a obtenu plus de 260 millions d’euros de prêts bancaires en 2017. Autre bonne nouvelle, la durée pour obtenir un accord bancaire a diminué, elle est passée de 42 jours en 2017 à 34 jours au premier semestre 2018. Enfin, en ce qui concerne les taux moyens accordés en 2017, ils sont restés aussi bas et se situaient à 1,23% pour un crédit sur une durée de 3 à 7 ans et de 1,45% pour un crédit sur du long terme.
Chez CrediPro, 56,4% des projets concernent une reprise d’entreprise, 23,6% sont pour des projets de développement et 15% concernent la création d’entreprises (autres > 5%).

Chiffres issus du balromètre CrediPro (septembre 2018)

Rezo : Quel est le domaine le plus dynamique ?
VG : Le secteur C-H-R (Café Hôtel Restaurant) reste le plus dynamique en France, à la fois pour le chiffre d’affaires et le nombre transactions. Néanmoins, il y a beaucoup de concurrence, ce qui a conduit les banques à resserrer les conditions d’octroi des prêts.

En règle générale, notre cœur de cible concerne les commerces de proximité et plus particulièrement les commerces de bouche, qui représentent plus de 50% des transactions annuelles de fonds de commerce...

Rezo : Quelle communication nationale mettez-vous en place ?
VG : Fin 2017, nous avons réalisé une campagne télévisée avec un nouveau spot publicitaire, diffusé plus de 100 fois sur les chaînes LCI, BFM TV et sur BFM Business ! Cette année, nous avons lancé une grande campagne radio avec plus de 2000 spots répartis sur 4 mois (notamment sur le réseau de radios locales indépendantes Les Indés), et avons également été présents dans de nombreux supports presse (publicités et articles).

Rezo : Comment animez-vous le réseau de franchisés ?
VG : Par différents moyens complémentaires ! Nous restons avant tout un réseau à taille humaine, avec une trentaine d’agences dans toute la France. Chaque année, nous tenons à rassembler nos partenaires franchisés dans un cadre sympathique, en organisant une convention annuelle qui aborde l’année écoulée, celle à venir ainsi que les plans d’actions stratégiques à moyen terme. C’est également un moment idéal pour récompenser les membres du réseau, notamment pour leur progression. Début 2018, nous étions tous réunis sous le soleil de Marrakech ! Bien entendu, tout au long de l’année, nous rendons visite à nos franchisés, nous organisons également des réunions trimestrielles, en région et nous répondons, dès qu’ils nous sollicitent sur des problèmes techniques.

Rezo : Y-a-t-il un « franchisé type » CrediPro ?
VG : Beaucoup de nos franchisés sont issus du secteur bancaire, mais pas uniquement ! Nous cherchons surtout à percevoir si le candidat a une réelle capacité à être chef d’entreprise, qu’il soit doté d’une fibre commerciale et à l’aise avec une clientèle de professionnels. On s’aperçoit néanmoins que les franchisés se lancent plus jeunes dans cette aventure : en 2010, ils avaient plutôt autour de la cinquantaine alors qu’aujourd’hui, nous signons de plus en plus avec des candidats qui ont entre 30 et 40 ans.
Nous insistons sur l’importance d’avoir une réelle appétence pour le développement commercial, puisque le franchisé doit impérativement mettre en place un réseau de prescripteurs locaux. Il devra se faire connaître des agences immobilières, des notaires, des courtiers, des chambres de commerce et bien entendu, des divers réseaux bancaires. La prospection joue un rôle essentiel pour développer notre activité.
Cette année, notre participation à Franchise Expo Paris nous a permis de signer un contrat pour une agence sur la ville de Chartres, dont l’ouverture sera concrétisée avant la fin d’année.
Il faut compter en moyenne entre 6 à 9 mois pour mener à bien un projet d’ouverture d’une agence CrediPro. Nos contrats engagent nos partenaires sur 5 ans. Nous avons actuellement 100% de reconduction des contrats. On constate également que les derniers franchisés qui ont intégré le réseau ont une activité qui démarre très rapidement, sur une cadence supérieure aux prévisions.

Rezo : Quelle est pour vous la règle de base d’un bon financement ?
VG : Un plan de financement doit être équilibré entre les investissements (fonds de commerce, droit au bail, travaux, matériels) qui pourront être financés par les banques, le fonds de roulement et les frais liés à l’opération, couverts au maximum par l’apport personnel. Le stock de démarrage, indispensable pour reprendre ou créer un fonds de commerce pourra être soit financé par le porteur du projet, soit obtenu via une plateforme de crowdfunding. Mais un bon financement démarre toujours par un projet qui est un équilibre entre la cible à financer, le repreneur et l’équilibre du plan de financement.

Rezo : Pour conclure, quels sont les objectifs de développement pour CrediPro ?
VG : D’ici 2021, nous souhaitons mettre en place un réseau qui couvrira l’ensemble du territoire français, avec 150 courtiers. .Un objectif motivant ! Mais nous souhaitons prendre le temps de trouver les profils adéquats...

Propos recueillis par Stéphanie Morlan, Responsable communication FFF



Nos partenaires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts En savoir plus