Parole d'expert FFF : Rémi de Balmann (2)

La Lettre des Experts du Collège de la FFF

Ils partagent avec les réseaux adhérents, leurs réflexions, leurs analyses 
et bonnes idées pour les accompagner dans cette crise du coronavirus. 

 

20 avril 2020 - Les fonds d’investissement au secours des réseaux : angélisme ou lucidité ?

Par Rémi de Balmann, Avocat associé D, M & D

 

De la même façon que beaucoup ont fustigé la franchise participative, nombreux sont ceux qui voyaient d’un mauvais œil l’entrée des fonds d’investissements dans les réseaux !

A commencer par les franchisés…

Or, et comme pour l’assistance financière du franchiseur, il n’y a que des cas d’espèces et tout est affaire de circonstances et de finalités.

J’écrivais dans ma précédente lettre du 9 avril que si rien n’oblige les franchiseurs à aider financièrement leurs franchisés, ceux qui le peuvent seraient bienvenus de le faire.

Pour certains, sans doute, une Idée saugrenue, uniquement destinée – sous couvert d’un « geste » bien hypothétique – à mettre les franchiseurs à l’abri de réclamations intempestives de leurs franchisés…

Mais tout se tient en vérité et cette première lettre en appelait une autre.

Car c’est bel et bien aussi aux fonds d’investissements que je songeais en suggérant que des franchisés pourraient être « renfloués » par le franchiseur pour mieux sauver le réseau.

Pour pouvoir aider leurs franchisés, les franchiseurs– pour beaucoup d’entre eux – n’auraient-ils pas aujourd’hui besoin d’un soutien extérieur, autrement qu’au travers d’aides publiques ou de prêts bancaires ?

Certains réseaux ont déjà au sein du capital de la société franchiseur des fonds d’investissements.

Et d’autres réseaux pourraient voir aujourd’hui l’intérêt d’en appeler à ces fonds.

Encore faudrait-il cependant que les fonds répondent présents.

L’avenir dira ainsi si c’est seulement dans les périodes fastes et avec des perspectives de rentabilité à court terme que les « private equity » s’intéressent aux réseaux de franchise…

Ce serait le moment que les fonds d’investissements jouent le rôle que cette crise sans précédent appelle, au rebours de tout calcul purement spéculatif et avec le souci d’aider collectivement au rebond.

Ce faisant, le système de la franchise n’en serait nullement affecté, au contraire puisqu’il s’agirait de le préserver au prix d’une prise de participation temporaire dans le capital des franchisés ou de prêts.

Injecter des liquidités dans les réseaux, voilà ce qui est attendu des fonds !

L’actualité la plus récente rend à cet égard optimiste et vient illustrer avec bonheur l’idée que les fonds pourraient eux aussi puissamment contribuer à la consolidation des réseaux.

On apprend en effet que la banque américaine JP Morgan met en œuvre un plan de soutien philanthropique de 50 millions de dollars et a déjà déloqué 15 millions dont 8,5 à destination d’entreprises en difficulté, aux Etats-Unis, en Chine mais aussi en Europe.

Et sur cette somme de 8,5 millions, pas moins de 500 000 euros ont été attribués au fonds d’investissement Impact Partners.

Un fonds partenaire de la Fédération Française de la Franchise et qui est « né de la conviction que performance financière et sociale doivent se conjuguer » !

Quel bel exemple pour les réseaux, Impact Partners s’étant déjà distingué – via « Monte ta Franchise » – comme fer de lance financier pour « accompagner la création d’entreprise dans les quartiers populaires par la franchise ».

Et que JP Morgan agisse de la sorte à l’égard de ce fonds « éthique » ne doit pas prêter à sourire !

Car si son rôle a été funeste dans la crise des subprimes en 2008, JP Morgan se rachète à l’occasion de cette crise mondiale.

« L’homme n’est ni ange, ni bête et qui veut faire l’ange fait la bête » (Blaise Pacal).

Point de jugement définitif donc et encore moins de jugement dernier à l’encontre des fonds.

Mais une seule question qui vaille ! Ange ou bête ? Fonds vautours ou business angels ?

Et – avec le grand philosophe – j’ajouterais : on parie ?...



Nos partenaires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts En savoir plus