20 ans de créations florales pour Oya Fleurs

Le secteur des fleurs bénéficie d’une consommation stable. Elles sont en effet toujours très largement offertes pour faire plaisir et se faire plaisir ! Elles accompagnent les grands évènements de la vie (naissance, mariage, anniversaire, deuil) et demeurent dans le top 3 des cadeaux les plus offerts avec le vin et les pâtisseries. Ce secteur offre d’autres avantages car il n’est ni marqué par les effets de mode, ni par la saisonnalité.

Dans son organisation, c’est un marché encore peu structuré autour de grandes enseignes. Dans leur grande majorité, les fleuristes sont des commerçants indépendants isolés puisque seulement 5% de magasins sont sous enseignes, représentant néanmoins 25% du chiffre d’affaires du secteur. Rezo a rencontré Eric Grelier, fondateur de l’enseigne Oya Fleurs, un concept de magasin créatif basé sur la présentation d'une nouvelle collection toutes les 5 semaines. Le réseau fête cette année ses 20 ans d’existence et d’innovation pour le plus grand plaisir de ses clients !

Eric Grelier, fondateur d'Oya Fleurs et directeur général de Flora Nova, est issu du secteur de la jardinerie dans lequel il a évolué pendant de nombreuses années. L’origine d’Oya Fleurs remonte à l’année 1997, et la création d’un concept de magasins de fleurs proposant des bouquets préparés à l’avance. Une démarche novatrice à l’époque, avec des compositions qui se démarquent, variées, créatives et intemporelles, reposant sur les différentes techniques d’art floral et de botanique ainsi que sur des codes esthétiques et colorimétriques. Un positionnement qui se caractérise notamment par la combinaison de fleurs et d’objets décoratifs ou d’usage quotidien, permettant de réaliser de nouvelles formes de bouquets. Les magasins du réseau sont essentiellement situés en Province, avec une implantation récente dans Paris.

L’enseigne recherche constamment des nouveautés végétales pour affirmer sa différence. Le réseau a mis en place une dynamique de nouvelles collections proposées toutes les 5 semaines. Oya Fleurs importe directement tous les accessoires et contenants (une dizaine de collections par an) et met à la disposition de ses franchisés un intranet pour leur permettre d’effectuer les commandes de fleurs, végétaux, contenants et accessoires.

Comme l’indique Eric Grelier, “Nos collections accompagnent notamment les principaux temps forts d’une année : Saint-Valentin, Fête des mères, des pères, des grands-mères,Toussaint et Noël ! Des moments-clé pour séduire nos clients avec des offres originales de qualité”.

Côté approvisionnement, les Pays-Bas restent le principal producteur européen et exportateur de fleurs coupées et de plantes en pots. La logistique mise en place par le réseau, grâce à deux arrivages par semaine de fleurs coupées et plantes, permet d’assurer la fraîcheur des produits vendus.

Un concept original : les ateliers floraux.

L’enseigne a lancé des ateliers floraux en complément de son activité de vente, permettant de proposer au grand public la création de bouquets sur mesure, accompagnée de conseils de fleuristes. Ces ateliers, ouverts aux adultes, aux enfants et aux groupes, sont proposés dans la majorité des magasins.

2011 : la naissance d’un Groupe.

La rencontre avec Benoît Ganem, acquéreur du réseau Le Jardin des Fleurs, amènera en 2011 à la création du Groupe Flora Nova, concrétisé par la fusion d’Oya Fleurs (20 boutiques), du réseau Le Jardin des Fleurs (77 magasins) et du groupement de fleuristes adhérents à la charte Mon Fleuriste Préféré (23 magasins). Avec le lancement de cette nouvelle structure, les deux hommes ont souhaité mettre en commun leurs savoir-faire, mais aussi leurs ressources logistique support et informatique, afin de poursuivre le développement des trois réseaux.

Le profil des franchisés.

Être déjà fleuriste n’est pas un pré-requis pour se lancer avec le réseau, de nombreuses reconversions professionnelles ont ainsi vu le jour après une carrière professionnelle en tant que salarié. Pour rejoindre l’enseigne Oya Fleurs, il est par contre nécessaire d’avoir une véritable âme de commerçant et d’aimer le contact avec la clientèle ! Un bon sens du management et une sensibilité à la matière première, la fleur, seront également importants. En parallèle, la sélection du bon local commercial est essentielle : d’une surface de vente comprise entre 60 et 100 m2, il devra être situé en centre-ville (minimum de 10.000 habitants) et à proximité de commerces de bouche.

La formation initiale d’un franchisé se déroule sur 5 semaines. En complément, le centre de formation propose tout au long de l’année des sessions en techniques florales, pour acquérir et développer des compétences nouvelles ou complémentaires et approfondir les axes marketing, commerciaux ou de gestion du point de vente. Grâce à La Flora Nova Academy, il est proposé aux franchisés une plateforme d’e-learning pour se former à distance sur toutes les techniques nécessaires à leur activité quotidienne.

Le magazine interne et les newsletters informent les membres sur l’actualité du réseau tandis que les franchisés reçoivent la visite de l’animateur de réseau, en complément des deux rencontres annuelles pour se retrouver et échanger sur la stratégie globale.

La communication : pertinente et multicanal.

La communication est un axe stratégique pour l’enseigne qui a accentué ses dernières années l’axe digital avec un site internet modernisé et une animation active sur les réseaux sociaux. Des actions commerciales et des concours permettent ainsi de favoriser le lien et la proximité avec les clients. Les fans peuvent donner leurs avis pour tenter de gagner de nombreux lots fleuris !

Les objectifs à moyen terme.

Comme l’indique Eric Grelier, “Il s’agit tout d’abord de consolider la stratégie mise en place avec la création du Groupe Flora Nova. Ensuite, Oya Fleurs, qui a choisi de se structurer dans son organisation, dans le contenu de son offre et sa communication (le réseau compte actuellement une vingtaine de points de vente) souhaite désormais intensifier son implantation sur le territoire national. Le réseau a d’ailleurs ouvert son premier point de vente à Paris, dans le 15ème en 2016”.

Blandine Leïchlé-Ranché, la franchisée, est une ancienne professeur de français. Diplômée d’animation florale et d’un CAP de fleuriste, accompagné par le service développement d’Oya Fleurs, il lui a fallu près d’un an pour trouver le bon local dans le quartier animé de la rue Lecourbe. La franchisée souhaite mettre aussi l’accent sur la clientèle d’affaires et proposer des abonnements de décoration florale. D’autres ouvertures sont d’ores et déjà prévues pour 2018.

Pour fêter ses 20 ans, Oya Fleurs a réédité ses créations originales, comme le bouquet Arlequin ainsi que d’autres compositions historiques. L’enseigne a également dynamisé cette période avec une opération de communication sur les réseaux sociaux et en magasin, en offrant des bougies d’une grande maison française. Sur ses comptes Instagram et Facebook, les clients devaient raconter leur plus beau souvenir d'anniversaire pour gagner de nombreux cadeaux. 



Nos partenaires

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.